Santé

Une meilleure concentration pour un esprit plus apaisé, ça vous tente ? Eh bien avec un peu de pratique, c’est possible ! 

Notre rythme de vie quotidien nous pompe souvent beaucoup d’énergie, nous forçant à se concentrer sur plusieurs choses en même temps : rendez-vous, tâches quotidiennes, loisirs, etc. Notre esprit est souvent embrumé par tous ses éléments, et a parfois du mal à se focaliser sur un seul point. Notre productivité se voit alors mise à rude épreuve, tout comme notre énergie. C’est pour cette raison qu’il existe des petites techniques, dont le but est de nous rendre plus attentif, moins embrouillé, pour toucher le bien-être un peu plus chaque jour.

L’essor des disciplines de type yoga, ou encore méditation, n’est pas dû au hasard. En effet, l’efficacité de ses techniques n’est plus à prouver, lorsqu’il s’agit de lutter contre le stress, de mieux dormir, ou encore de réguler son attention. Car oui, acquise depuis des millénaires, les méthodes de développement personnel et leurs impacts bénéfiques sur la concentration suscitent l’intérêt de la science depuis une trentaine d’année seulement !

Mais alors, plus concrètement, qu’est-ce que ça veut dire, « avoir une meilleure concentration » ?

En premier lieu, il s’agit de réaliser que, lorsqu’une tâche ne nous intéresse pas suffisamment, ou est un peu plus complexe, notre attention dévie. Nous nous mettons à penser à autre chose, et notre esprit vagabonde, de manière souvent automatique.

C’est donc le premier point : il nous faut prendre conscience que notre pensée dérive, que notre attention se disperse. À partir de là, notre esprit sera préparé à apprivoiser des techniques comme le yoga, ou encore la méditation.

Et pour ce faire, il faut apprendre à focaliser son attention, à la diriger aussi longtemps que possible sur ce à quoi on veut penser. L’exercice est parfois difficile, et demande de l’entraînement, mais à la clé, un esprit plus apaisé, et un bien-être renforcé. Alors, on essaie ?

Focaliser son attention

Le principe est simple. Il faut se concentrer sur une idée unique, un point précis, l’examiner sous tous ses aspects, assimiler ce qu’elle implique, sur nous, sur le monde, sans quitter des yeux cette idée de base. Parfois, on sera tenté de penser à autre chose, à voir le monde s’affairer autour de nous, le bruit de la rue, le téléphone qui vibre. C’est là l’enjeu de ces techniques : toujours revenir à l’objet premier de notre pensée, prendre de la distance face à notre état mental habituel.

Toutefois, il s’agit aussi de ne pas être contre-productif en contraignant notre esprit, bien au contraire. On appellera ça la résistance passive : si une idée sans rapport surgit, il nous faut alors simplement la laisser passer, plutôt que de chercher à l’effacer.

Au bout de quelques séances, on note rapidement que l’attention est beaucoup plus active, nous sommes alors plus productifs, et tout simplement, dans une meilleure forme mentale !

La concentration, un élément essentiel à notre bien-être

La concentration est donc un élément fondamental à cultiver pour favoriser un mieux-être au quotidien. Méditation, yoga, toutes ces techniques proposent des manières différentes de l’aborder et de la mettre en place, à nous de trouver la plus adaptée à nos besoins et à nos envies du moment. Des entreprises comme Headspace ou encore Casa Yoga Tv proposent ce type de prestation en ligne, de sorte à se sentir accompagné dans cette jolie démarche.

Et si c’était ça, le secret du bien-être ?

Prendre régulièrement des compléments alimentaires de vitamine D réduirait les crises d'asthme. C'est la conclusion de 9 essais cliniques, publiés dans une analyse, Cochrane Database of Systematic Reviews, menée par des chercheurs britanniques.

asthme vitamine D

Un total de 7 essais ont été réalisés sur 435 enfants, et 2 essais sur 658 adultes, la plupart d'entre eux souffrant d'un asthme léger à modéré. Certains étaient atteint d'un asthme plus sévère. Les essais ont duré de 4 à 12 mois. Cette étude a principalement montré que les suppléments en vitamine D ont réduit les crises d'asthme des individus nécessitant un traitement à base de stéroides, et que prendre des compléments alimentaires de vitamine D diminue les risques de crise sévère (c'est-à-dire nécessitant une prise en charge hospitalière) de 6% à 3%. En revanche, l'étude n'a pas constaté d'effet de la vitamine D sur la fonction pulmonaire.

Dans cette étude, les individus souffrant d'un asthme sévère n'ont pas été suffisamment représentés. Selon les chercheurs, d'autres essais sont donc nécessaires avant de pouvoir faire des recommandations en ce qui concerne l'asthme sévère des enfants et des adultes.

Envie d'en savoir plus sur la vitamine D ? Découvrez comment notre corps synthétise cette vitamine appelée "vitamine du soleil", et pourquoi nous sommes sujets à des carences en vitamine D.

Il est très fréquent de penser que la vitamine C a un effet stimulant et excitant, et donc que la vitamine C empêche de dormir. Qu'en est-il en réalité ?

vitamineC-sommeil

La vitamine C n'empêche pas de dormir

La revue Prescrire (N°58, 1986) a cherché à vérifier, auprès d'expert, si la vitamine C perturbe le sommeil. Des études ont été faites afin de confirmer la croyance selon laquelle la vitamine C prise dans la journée, ou juste avant le coucher, nuirait au sommeil. 18 volontaires en bonne santé ont pris 4 grammes de vitamine C avant le coucher. Après analyse du sommeil de ces volontaires, il n'a été constaté aucune modification de leur cycle de sommeil, ni aucun trouble au réveil.
Un autre essai a été réalisé. Cette fois-ci, certains volontaires ont pris de la vitamine C, d'autres un somnifère, et enfin une partie des volontaires ont pris un placebo. Après comparaison des résultats, il s'avère que le vitamine C n'a pas eu d'effet sur le sommeil des volontaires. (1)

La vitamine C facilite le réveil le matin

Si vous prenez une forte dose de vitamine C le soir avant le coucher, il est probable que vous vous réveilliez plus tôt le lendemain matin, avant même que votre réveil ait sonné. En plus de cela, la vitamine C contribue à l'absorption du fer dans l'organisme. Le fer permet de combattre la fatigue, et stimule les performances intellectuelles. Un bon apport en vitamine C permet donc à votre corps d'absorber la quantité de fer nécessaire afin de combattre la fatigue, ce qui se ressent le matin, par un réveil en pleine forme !

Il est important d'avoir un bon apport en vitamine C, aussi, il a été prouvé que la vitamine C ne cause pas d'insomnies. Si vous souhaitez connaître votre niveau de carences en vitamine C, mais aussi dans toutes les autres vitamines essentielles au bon fonctionnement de votre organisme, il suffit de créer votre profil vitaminique sur le site Bloomizon.

(1) Effect of ascorbic acid on the human electroencephalogram, J Nutr. 1975 Oct;105 (10):1356-8, Kerxhalli JS, Vogel W, Broverman DM, Klaiber EL.

Selon une étude présentée par des chercheurs du Cincinnati Children's Hospital, au 58ème congrès American Headache Society à San Diego, il existerait un lien entre un déficit en vitamines et la migraine.

migraines-vitamine

Après avoir examiné 7961 enfants, adolescents et jeunes adultes, qui souffraient de migraines, des chercheurs américains ont démontré que certaines migraines étaient liées à des carences en vitamines D, B2, et Coenzymes Q10.

Après avoir effectué des analyses sanguines, les chercheurs ont révélé que, parmi les patients souffrant de migraines, les filles et les jeunes femmes étaient plus susceptibles que les garçons et les jeunes hommes d'avoir des carences en coenzyme Q10. Les garçons et jeunes hommes, quant à eux, présentaient plus de carences en vitamine D.

En effet, 70 % des participants avaient des niveaux inférieurs à ceux recommandés en vitamine D.

Aussi, les patients souffrant de migraines chroniques présentaient plus de carences en vitamine B2 et Coenzyme Q10, par rapport aux patients présentant des migraines épisodiques.

Le saviez-vous ? En France, plus de 10 millions d'individus souffriraient de migraines, mais parmi eux, 1 personne sur 2 ignore qu'il s'agit de migraines !

Enfin, les scientifiques ont conclu cette étude en précisant que ces vitamines interviennent et sont importantes pour le fonctionnement des centres de production d'énergie de nos cellules. Ce fonctionnement peut être perturbé à cause d'une carence en vitamines, mais aussi une "surutilisation" de vitamines.

Sachez enfin que les français sont particulièrement carencés en vitamine D. Si vous souffrez de migraines et que vous souhaitez avoir un apport suffisant en vitamine D, il est donc important de prendre des compléments alimentaires qui prennent en considération votre taux d'ensoleillement (et donc votre capacité à synthétiser de la vitamine D), votre alimentation et votre mode de vie, mais aussi qui vous éviteront d'être en situation de surdosage.