Notre vie est composée de différents moments auxquels nous devons faire face et pour lequel notre corps demande des attentions différentes. Marion nous en témoigne aujourd’hui, car depuis quelques mois elle a changé de vie, elle est devenue maman pour la première fois.

La vie change quand on devient maman, quels sont les plus gros changements que vous avez ressentis ? 

Depuis la naissance de ma fille en mars, ma vie s’est un peu bouleversée. Je pense que c’est le cas pour toutes les jeunes mamans !

  • Mes priorités ont changé, mon bébé passe avant tout
  • Je n’ai plus aucune notion du temps et souvent pas assez de temps pour tout faire
  • Je suis devenue plus anxieuse, à me demander si je fais le bon choix, si j’aurais du faire ci plutôt que ça…
  • Je suis plus sensible, il parait que ce sont les hormones 😉

Les premières semaines ont été plus difficiles, mais après on commence à prendre le pli.

 

Ressentez-vous aussi des changements dans votre corps ? 

Lorsque je suis tombée enceinte, je me suis dit que tout ce que je mettais dans mon corps aura une incidence sur mon enfant, j’ai favorisé une alimentation saine et recherché l’équilibre alimentaire. Je fais très attention aux produits que j’utilise pour mon bébé, c’est peut-être ça qui m’a fait changé mon regard sur moi-même. Depuis que je suis maman, je suis beaucoup plus à l’écoute de mon corps. Et oui, il a subit un grand changement pendant ma grossesse et avec l’accouchement et je sens que je dois faire plus attention à ce que je lui donne qu’auparavant.

 

Avez-vous une astuce bien-être à partager aux jeunes mamans ? 

Pour les mamans qui veulent faire un peu de sport / remise en forme sans avoir le temps, je me suis mise à faire mes séances de sport autrement, en promenant ma fille dans sa poussette ! Je contracte mes abdos et mes fesses pendant 5 secondes, puis une pause de 15 secondes, et je recommence plusieurs fois et ça une à deux fois par jour.

 

Avez-vous un rituel bien-être ? 

A vrai dire j’en ai plusieurs !

  • Je commence et termine ma journée par le même rituel : des étirements. On n’y pense pas avant de devoir les porter, mais les affaires du bébé et le bébé lui-même c’est encombrant et ça pèse. Alors deux fois par jour, j’étire tous mes muscles, ca ne prend même pas 5 minutes et ça fait le plus grand bien.
  • Dès que tout le monde est réveillé, nous mettons de la musique entrainante dans la maison. Ca nous met de bonne humeur pour toute la journée.
  • J’équilibre mon corps avec mes vitamines Bloomizon, elles font partie intégrante de mon petit déjeuner.

 

Pourquoi avoir choisi Bloomizon ? 

J’ai commencé à suivre le programme Bloomizon 3 semaines après la naissance de ma fille. Je me sentais au bout du rouleau, fatiguée en permanence, le changement de rythme a été dur à prendre. J’en discutais avec une amie qui m’a alors fait découvrir Bloomizon, grâce au système de parrainage ! Les bénéfices ressentis par mon amie, le concept des vitamines sur-mesure et l’aspect ludique du programme m’ont convaincu de le suivre.

 

Quel est votre avis sur Bloomizon ? 

Cela fait 3 mois que suis le programme de vitamines Bloomizon et j’en suis ravie. Je pensais que ça allait surtout jouer sur ma fatigue, ce qui a été le cas, mais ce à quoi je ne m’attendais pas c’est que ça ait des bienfaits sur mon état d’esprit. Après 2 semaines environ, je me suis sentie apaisée. Moins affectée par le stress d’être une mère, je me suis sentie plus calme, plus sereine. Du coup mes journées ont changé de rythme ce qui a aussi fait du bien à mon bébé qui me voyait plus positive et plus reposée.

 

Envie de nous partager autre chose ? 

Je m’épanouie en tant que maman, mais je suis aussi ravie de pouvoir vivre ma vie de femme et prendre soin de moi. Il faut écouter les conseils de celles et ceux qui sont passé par là avant nous, je suis contente de l’avoir fait !

Vous voulez vous aussi nous partager votre expérience et apparaitre dans une Bloomie’s Story, partagez nous votre histoire !

Faites comme Marion, équilibrez votre corps pour faire le plein de vitalité !

Il a des jours comme ça, où on se sent mal à l’aise dans son corps, où on a envie d’avoir une meilleure forme, ou encore de se lancer des petits défis personnels ? Le running peut être une bonne solution, mais on ne sait pas toujours comment s’y prendre. C’est votre cas ? Et bien premièrement, félicitations, c’est un joli projet que voilà !

Que vous soyez débutant, ou que vous ayez tout simplement envie de vous y remettre, se sentir perdu(e) est bien normal. On ne sait plus par quoi commencer, on a acheté une tenue de sport pour se donner du courage, on a peur du ridicule, bref, que de raisons qui nous font peu à peu reculer devant l’objectif. Le tout réside dans la maîtrise de petits détails qui feront tout !

Tout d’abord, la préparation !

C’est une étape cruciale qui vous conditionnera à courir en toute sérénité. L’alimentation joue un rôle capital lorsqu’il s’agit d’un effort physique comme la course à pied. Un petit-déjeuner de sportif s’impose alors : un produit céréalier pour l’apport de glucides complexes, une boisson pour s’hydrater, une source de vitamines (de type fruits, jus, etc.), un apport en calcium, ainsi que des acides gras essentiels.

À partir de là, on pourrait se dire que l’on est prêt(e), mais pas totalement. Les débuts sont souvent synonyme de douceur, même si on a déjà pratiqué la course un jour dans notre vie. Il faut donc y aller progressivement, ne pas se fixer d’objectifs de champion, et surtout, écouter son corps ! L’idée n’est pas de transformer l’exercice en torture, mais bien en source de plaisir et de bien-être ! Alors on s’étire bien, on s’échauffe, on commence par de la marche rapide si on n’arrive pas tout de suite à courir, on prépare son corps à se remettre en forme, et, bien évidemment, on ne part pas perdant ! Car oui, on a tous été débutant un jour dans notre vie, il est donc bien normal de ne pas être Usain Bolt en deux jours !

C'est parti pour une séance de running !

Bon, on est prêt psychologiquement, physiquement, nous voici paré à courir ! Pas d’affolement, encore une fois, l’idée est vraiment d’écouter son corps et de se sentir en harmonie avec soi-même ! Si courir est vraiment difficile au début, aucun problème, il est possible d’alterner la course avec de la marche, voire juste de marcher rapidement ! L’avantage est qu’il n’y a pas de règles, vous et vous seul décidez de ce qui vous convient sur le moment.

Il n’est pas toujours simple de débuter une activité ou de reprendre le sport. Il n’y a donc pas de standard, chaque profil est différent, à vous d’adapter votre allure, votre rythme, à ce que vous ressentez sur le moment. L’objectif est vraiment de se sentir bien, sans pression ! Le fait d’entamer cette activité seul peut également être un frein à la motivation, ou à la volonté de progresser, et pour cela, il existe des plateformes comme Running Heroes, qui met en relation une communauté de coureurs, et qui propose des récompenses à chaque kilomètre parcouru. Une bonne manière d’échanger, de profiter d’une émulation positive, et de se sentir épaulé au quotidien !

 

Le repos après sa séance de sport

Bon, le petit effort est terminé, on se sent mieux, soulagé, apaisé, fier, que de bons sentiments qui font que la prochaine fois sera encore mieux ! On n’oublie pas de remercier son corps en s’étirant un maximum, de sorte à faire du bien à nos petits muscles qui ont un peu travaillé ! On pense également à bien s’hydrater, l’un des principes de base après avoir fait de l’exercice.  Et on mange varié pour équilibrer son corps en nutriments. Par exemple, la vitamine E va aider vos muscles à mieux récupérer. 

Et ne serait-il pas l’occasion de réfléchir à la prochaine fois ? Pourquoi ne pas se fixer un objectif un peu plus ambitieux, de sorte à y aller progressivement, et à évoluer petit à petit. Un petit challenge stimulant qui, on n’en doute pas, nous fera parvenir au bien-être suprême ! C’est qu’on y prendrait presque goût finalement !

Avec ces quelques petits conseils de base, on se rend compte le bien-être peut être à portée de main ! Quelques petites étapes simples, quelques réflexions premières qui feront de nous des champions de la course, ou, tout du moins, qui harmoniseront au maximum notre corps et notre esprit !

Une meilleure concentration pour un esprit plus apaisé, ça vous tente ? Eh bien avec un peu de pratique, c’est possible ! 

Notre rythme de vie quotidien nous pompe souvent beaucoup d’énergie, nous forçant à se concentrer sur plusieurs choses en même temps : rendez-vous, tâches quotidiennes, loisirs, etc. Notre esprit est souvent embrumé par tous ses éléments, et a parfois du mal à se focaliser sur un seul point. Notre productivité se voit alors mise à rude épreuve, tout comme notre énergie. C’est pour cette raison qu’il existe des petites techniques, dont le but est de nous rendre plus attentif, moins embrouillé, pour toucher le bien-être un peu plus chaque jour.

L’essor des disciplines de type yoga, ou encore méditation, n’est pas dû au hasard. En effet, l’efficacité de ses techniques n’est plus à prouver, lorsqu’il s’agit de lutter contre le stress, de mieux dormir, ou encore de réguler son attention. Car oui, acquise depuis des millénaires, les méthodes de développement personnel et leurs impacts bénéfiques sur la concentration suscitent l’intérêt de la science depuis une trentaine d’année seulement !

Mais alors, plus concrètement, qu’est-ce que ça veut dire, « avoir une meilleure concentration » ?

En premier lieu, il s’agit de réaliser que, lorsqu’une tâche ne nous intéresse pas suffisamment, ou est un peu plus complexe, notre attention dévie. Nous nous mettons à penser à autre chose, et notre esprit vagabonde, de manière souvent automatique.

C’est donc le premier point : il nous faut prendre conscience que notre pensée dérive, que notre attention se disperse. À partir de là, notre esprit sera préparé à apprivoiser des techniques comme le yoga, ou encore la méditation.

Et pour ce faire, il faut apprendre à focaliser son attention, à la diriger aussi longtemps que possible sur ce à quoi on veut penser. L’exercice est parfois difficile, et demande de l’entraînement, mais à la clé, un esprit plus apaisé, et un bien-être renforcé. Alors, on essaie ?

Focaliser son attention

Le principe est simple. Il faut se concentrer sur une idée unique, un point précis, l’examiner sous tous ses aspects, assimiler ce qu’elle implique, sur nous, sur le monde, sans quitter des yeux cette idée de base. Parfois, on sera tenté de penser à autre chose, à voir le monde s’affairer autour de nous, le bruit de la rue, le téléphone qui vibre. C’est là l’enjeu de ces techniques : toujours revenir à l’objet premier de notre pensée, prendre de la distance face à notre état mental habituel.

Toutefois, il s’agit aussi de ne pas être contre-productif en contraignant notre esprit, bien au contraire. On appellera ça la résistance passive : si une idée sans rapport surgit, il nous faut alors simplement la laisser passer, plutôt que de chercher à l’effacer.

Au bout de quelques séances, on note rapidement que l’attention est beaucoup plus active, nous sommes alors plus productifs, et tout simplement, dans une meilleure forme mentale !

La concentration, un élément essentiel à notre bien-être

La concentration est donc un élément fondamental à cultiver pour favoriser un mieux-être au quotidien. Méditation, yoga, toutes ces techniques proposent des manières différentes de l’aborder et de la mettre en place, à nous de trouver la plus adaptée à nos besoins et à nos envies du moment. Des entreprises comme Headspace ou encore Casa Yoga Tv proposent ce type de prestation en ligne, de sorte à se sentir accompagné dans cette jolie démarche.

Et si c’était ça, le secret du bien-être ?

Le printemps s’est installé, laissant derrière lui le froid, la grise mine et les soupes de potiron. On peut alors enlever une couche, contempler les arbres en fleurs, et profiter des journées plus longues. Bref, les beaux jours, c’est tout ça, mais bien plus encore, et c’est dans notre assiette que ça se passe !

Car les étals des primeurs prennent de nouvelles couleurs, et les idées de recettes changent, pour notre plus grand bien. Il est alors grand temps de faire un petit point sur les fruits et légumes du printemps ! Voici une petite sélection des jolies choses que l’on pourra trouver dans nos assiettes :

Les fraises

La fraise est ce genre de fruit qui fait l’unanimité auprès de beaucoup, c’est d’ailleurs le fruit préféré des français. Sucrée, parfois un peu acidulée, déclinable en soupe, en salade, ou tout simplement nature, elle est un concentré de bon nutriments et d’antioxydants, pour une énergie à toute épreuve ! En plus de contenir de la vitamine A, B ou encore B9, elle est très riche en vitamine C ! Il suffit d’une portion de 150g pour en couvrir notre apport journalier recommandé, soit environ 80mg pour un adulte !

Idée recette : La fraises se marie avec bon nombre d’ingrédients. Accompagnée d’un zeste de citron vert, de quelques feuilles de menthe, ou de basilic, et voici une salade complètement revisitée, pour le plus grand plaisir de nos papilles !

Les asperges

Blanche ou verte, l’asperge fait son grand retour ! À la vapeur, au four, accompagnée d’une petite sauce comme on les aime, elle est notre alliée bien-être quotidien ! Bourrée d’antioxydants (encore plus lorsqu’elle est consommée crue), source de vitamine C, B, ou encore K (selon les variétés), elle se décline de diverses façons, bref, elle a tout pour elle !

Le concombre

Souvent associé à la tomate, le voici revenu, pour des salades plus généreuses les unes que les autres ! C’est l’incontournable des beaux jours, sa fraîcheur, sa (petite) concentration en vitamines, et son apport calorique quasi nul (il est composé de 95% d’eau) nous en ferait manger tous les jours !

La rhubarbe

Acide, forte en caractère, on l’aime ou la déteste. Et pour autant, la rhubarbe est un aliment riche en fibres, en vitamines (notamment la vitamine C, qui assure un coup de boost le matin !), et en antioxydants ! Des études montrent même qu’elle participerait à la diminution du taux de cholestérol, et, pour couronner le tout, elle est très digeste. Déclinable en tarte, en compote, en confiture, ou même en crumble, elle donne un petit côté piquant à nos desserts et se cultive en ce moment, alors c’est maintenant ou jamais !

Les herbes aromatiques 

Elles aussi sont les stars de nos assiettes printanières ! Vous l’avez peut-être remarqué, depuis quelques temps, les herbes aromatiques sont revenues en nombre sur les étals. Et c’est tant mieux, car celles-ci renferment des vitamines et minéraux indispensables à notre bonne santé ! Disponibles en pots, en botte, elles donnent à nos plats une autre dimension, sont bourrées de bons nutriments, et participent à l’esprit coloré que l’on aime tant lorsque les beaux jours arrivent ! Bref, on en mettrait partout !

Idée recette : Le velouté de persil, vous connaissez ? Mixé avec un peu d’ail, du fromage frais, et du bouillon de volaille (ou de légumes), et voilà un plat facile, savoureux, et riche en vitamine C (100g de persil apporte 3 fois plus que vitamine C que 100g de citron !).

En bref, on l’aura compris, le printemps apporte avec lui son lot de réjouissances culinaires. Des couleurs, des saveurs, les produits de saison sont ceux qui conviennent à nos besoins nutritionnels du moment. Alors dites au revoir aux choux, et bonjour aux asperges, c’est pour votre bien (et pour celui de la planète) !